Retour à l'accueil
   
   
   
   
   
 

LE C.E. REVISE SES BAREMES- 09/07/2018






LE C.E. RÉVISE SES BARÈMES !


Comme vous le savez tous la dotation du Comité d’Entreprise baisse d’année en année puisqu’elle est assise sur les salaires versés par la Caisse. Les 4 années à venir ne nous seront pas plus favorables, avec un CPG qui fixe un taux de remplacement de 1 recrutement pour 3 départs.

C’est donc une diminution de ressources de 50.000 € par an que nous connaissons depuis plusieurs exercices, compensée en partie par la baisse de la consommation des agents les plus âgés.

En 2017, nous avons accusé un déficit de 83000 € que nous avons pu absorber grâce aux réserves que nous avions constituées par précaution. Notre rigueur budgétaire a ainsi permis de faire face sans pénaliser nos collègues.

Aujourd’hui de nombreux jeunes ont rejoint nos effectifs et, c’est bien normal, ils font appel aux prestations du CE ! Ils gagnent peu, débutent dans la vie, leurs besoins sont importants. Le rôle du CE dans la redistribution est un axe central pour la CFDT et la solidarité générationnelle doit continuer de s’exercer.

Mais nous ne pouvons laisser s’installer un déficit, ni compromettre nos activités.
Nous avons donc décidé de prendre des mesures d’économie :

3 dispositions principales :

            Suppression de la part supplémentaire pour le calcul du quotient familial :À compter de la saison d’hiver (catalogue disponible début septembre), le calcul du QF se fera sur la base du nombre de personnes qui composent le foyer.
Pour rappel, les agents célibataires compteront toujours pour 2 parts.


            Pas de Voyages Promotionnels en 2019 :    Si les Voyages Promos font toujours rêver, nous devons nous rendre à l’évidence ; le « grand voyage » peine à faire le plein d’inscriptions. Le CE réserve des places sans être sûr que nos collègues vont s’inscrire. Et depuis plusieurs années, faute d’inscriptions, il paye des pénalités.
En 2017, seules 41 familles ont bénéficié des « Voyages Promos ».



            Retour à 1 seul remboursement sport-culture par bénéficiaire et par an : Le CE s’est toujours impliqué pour soutenir les agents dans leurs activités culturelles ou sportives. Pendant les périodes favorables, l’équipe CFDT gestionnaire du CE avait pris la décision de doubler le volume de sa participation; mais aujourd’hui, il n’est plus possible de maintenir cette double subvention.

Tout cela nous permet d’équilibrer les comptes sans pénaliser le cœur de nos prestations. Nous souhaitons maintenir les VFP et les prestations offertes à tout le personnel.

C’est ainsi chose faite !
Dernière précision : ces économies représentent moins de 10% des dépenses que le CE effectue au profit de tous.

La secrétaire                                                         Cergy le 20 Juin 2018